Seniors : quels aménagements favoriser dans son logement ?

Nombreux sont les seniors qui souhaitent rester à domicile malgré leur âge et leur perte d’autonomie progressive. La société s’adapte peu à peu à ces changements et des solutions se créent pour permettre aux séniors de préserver leur sécurité tout en restant à domicile. Ces solutions permettent de gagner en sécurité comme en sérénité, pour les personnes âgées comme pour l’entourage. En effet, avec l’essor des nouvelles technologies, il est devenu plus aisé d’envisager des solutions durables et efficaces au maintien à domicile des seniors.

Diagnostiquer les logements pour identifier les risques

La première étape vise à établir un diagnostic des lieux. En effet, en fonction du terrain, des extérieurs et bien entendu des espaces de vie intérieure, l’aménagement devrait être adapté au besoin du senior. Si le domicile de la personne âgée comporte plusieurs niveaux, il est conseillé d’envisager un réaménagement des modes d’accès, de la maison depuis l’extérieur ainsi que du rez-de-chaussée à l’étage. Aménager une rampe d’accès à l’extérieur ou encore un système de monte-escalier au sein de la maison constituent les options les plus souvent mises en pratique.

Bien choisir son sol pour prévenir des chutes

La surface au sol est un grand facteur de risque face au chute. On pense notamment au sol de la salle de bain particulièrement à risque en raison de l’humidité qui rend les carrelages glissants, préférez-y des revêtements antidérapants.

Qu’en est-il de l’ameublement ?

En ce qui concerne les meubles et les différents aménagements à l’intérieur de l’habitat, il existe de nombreuses installations à mettre en place pour améliorer la sécurité du sénior dans sa vie quotidienne. Exemple dans le salon : les canapés et fauteuils ne sont parfois pas adaptés au confort des seniors : assise trop basse, etc. Pourquoi ne pas plutôt opter pour des fauteuils adaptables qui faciliteront la levée et l’assise des personnes âgées. Toutes les pièces sont concernés et peuvent être optimiser pour faciliter la mobilité des seniors. Faire en sorte que l’ensemble du mobilier soit ajusté à la hauteur du sénior, de manière à ce qu’il puisse aisément saisir tout ce dont il a besoin, sans avoir besoin d’effectuer des mouvements risqués.

Dans la salle de bain, remplacer la baignoire par une douche italienne, peut s’avérer indispensable pour garder une certaine autonomie. Enfin, pensez à tous ces petits aménagements qui ne manqueront pas de faciliter la vie de nos ainés : sièges réglables dans la baignoire, éviers ergonomiques, barres d’appuis ou cheminements lumineux pour des déplacements en toute sécurité, bandes antidérapantes dans l’escalier, etc.

Malgré la prévention, le risque de chute reste présent, le recours à un service de téléassistance peut être une solution. En cas de chute, il permet de prendre rapidement en charge une personne âgée. Différents dispositifs existent sur le marché : bracelet alarme, détecteur de chute, détecteurs placés dans la maison…