Écrire ses mémoires, à quoi ça sert ?

Par modestie ou timidité, on n’imagine pas forcément se lancer dans l’écriture de sa vie. Passé un certain âge, il est important de stimuler sa mémoire afin d’éviter le déclin cognitif . Transmettre ses souvenirs est une solution formidable pour échapper à la routine !

Un exercice utile à tous

Se souvenir demande un effort : il faut fouiller sa mémoire, rechercher les lieux, les sensations, les détails, vérifier les dates. On n’est pas obligé de s’appesantir sur les souvenirs douloureux, mais les revisiter permet quelques fois de panser ses blessures, de comprendre les événements avec recul.

Pour l’entourage, les souvenirs d’un senior sont un cadeau irremplaçable, qu’il est le seul à pouvoir concevoir et partager . Quel bonheur de pouvoir choyer enfants et petits-enfants avec un cadeau plein de sens et si personnel !

Avec le livre de sa vie, on transmet bien plus que ses souvenirs. Les générations suivantes seront réconfortées par ce message laissé par leurs aînés. Avoir un livre en main, c’est tenir la générosité d’un aïeul qui a pris le temps de se raconter.

Toute histoire personnelle s’inscrit dans l’Histoire. Elle donnera des repères et de la saveur aux événements que les plus jeunes apprendront à l’école ou par les livres.

Etre encouragé pour écrire

Philomène propose un accompagnement sur-mesure pour tous les projets de culture et loisirs des seniors, notamment l’écriture de mémoires. L’intervenant les écoutera et leur permettra de relire leur vie, de ranimer leurs émotions, d’aiguiller leurs récits en demandant si besoin des détails. La présence d’un tiers, permet de façonner le message que l’on transmet.

Les souvenirs récoltés pourront être présentés dans un fascicule simple ou un ouvrage plus travaillé, illustré ou non.

Écrire est un projet utile et ambitieux, rempli d’émotions et de valeurs. S’ils n’y pensent pas d’eux-mêmes, il faut encourager les plus âgés à se livrer : cela en vaut la peine !