Un jeu vidéo pour diagnostiquer Alzheimer ?

Se glisser dans la peau d’un capitaine de bateau pour aider les chercheurs à comprendre la maladie d’Alzheimer, c’est ce que proposait depuis 2016 le jeu vidéo « Sea Hero Quest » développé par des neuroscientifiques et plusieurs universités européennes. Trois ans plus tard, suffisamment de données ont été collectées depuis le début de l’expérience. Cette dernière s’est d’ailleurs finalisée fin février 2019. Les premiers chiffres qui ressortent de cette étude sont impressionnants :

  • 4,3 millions de joueurs dans le monde entier.
  • 2 minutes à jouer sont aussi efficaces que 5 heures d’observation en laboratoire.
  • 117 ans, c’est le temps de jeu cumulé par les joueurs du monde entier.
  • 17 600 ans, c’est le temps qu’il aurait fallu pour recueillir autant de résultats avec une méthode classique.

Comment fonctionne
Sea Hero Quest  ?

Dans « Sea Hero Quest » vous incarnez un capitaine de bateau qui navigue sur les mers à la recherche des souvenirs égarés de son père. Pour réussir à retrouver ces souvenirs vous devez suivre un itinéraire et naviguer dans plusieurs univers. Pour vous déplacer et vous repérer avec votre bateau, vous devez utiliser une carte. C’est elle qui vous guidera et vous permettra de réaliser les différents objectifs tout au long de l’aventure.

Au fur et à mesure que vous jouez, vos données d’orientation sont recueillies de manière anonyme, stockées de manière sécurisée et combinées avec celles de tous les autres joueurs dans le monde. Ces données sont ensuite analysées en fonction de votre profil. (âge, sexe, nationalité, niveau d’éducation, etc.)

Comprendre la maladie d’Alzheimer

Actuellement à l’échelle mondiale, la maladie d’Alzheimer toucherait 47.5 millions de personnes. On estime que ce chiffre devrait être de l’ordre de 135 millions en 2050.

Lorsque l’on évoque la maladie, nous pensons sans surprise avant tout à la perte de mémoire. Cependant, ces problèmes de mémorisation interviennent uniquement à un stade avancé de la maladie. La perte d’orientation est l’un des premiers symptômes qui intervient beaucoup plus tôt. S’intéresser à ces signes avant-coureurs pour détecter précocement la maladie d’Alzheimer va permettre aux scientifiques de mieux comprendre ce trouble en constante expansion.

Illustration de la maladie d'Alzheimer

Afin de compléter les résultats obtenus, les chercheurs ont réuni 150 personnes âgées de 50 à 75 ans dans un laboratoire afin d’étudier leur génotype. Les résultats sont sans appel, les porteurs d’un gène à risque se sont avérés avoir plus de difficultés à remplir les objectifs demandés par le jeu vidéo. Cet outil n’a pas vocation à être un dispositif de dépistage. Cependant, si une personne âgée présente des problèmes d’orientation, croiser ses données personnelles avec celles de plusieurs millions de personnes permettra d’établir un pré diagnostic.

Aujourd’hui « Sea Hero Quest » n’est plus disponible sur smartphone et tablette mais les personnes équipées d’un casque de réalité virtuelle peuvent toujours se le procurer.

FrenchSpanish