La solution face à la solitude

Halte aux idées reçues, les seniors de plus de 75 ans surfent allègrement sur les sites de rencontre. Ils sont 8% selon une étude (Digital baby boomer) à nouer de nouvelles amitiés, vivre de belles histoires d’amour ou encore explorer leur sexualité sans tabou. Un sexologue considère qu’un tiers de ses patients de plus de 65 ans se sont rencontrés par internet. La tranche des 70-75 ans sont les plus actifs sur ces sites de rencontre.

Un marché florissant

Les sites se multiplient, « Quintonic, elite rencontres, edarling, rencontresenioretgay ou maxi rencontres » sans oublier le dernier né « disonsdemain ». 9 millions de seniors sont seuls, plus de 50% sont des femmes, 34% des « adhérents » ont plus de 60 ans. Il n’est plus concevable aujourd’hui de vivre isolé. La discrétion plane encore sur ces pratiques qui ne sont pas toujours comprises par les plus jeunes. Les critères de beauté riment avec jeunesse, la sexualité demeure un sujet défendu, tous ces freins sociaux tendent progressivement à se réduire pour laisser place à une liberté d’assumer ses choix. Bien vieillir aujourd’hui, les seniors cherchent à l’affirmer tout en ne choquant personne.

Profilons les seniors

Sans être nés avec la technologie, les seniors n’en sont pas moins à l’aise avec les outils numériques pour autant. Ils n’hésitent pas à demander de l’aide pour bien prendre la photo, se mettre en scène afin d’être à leur avantage. Pour remplir son profil, pas de problème, les descriptions sont précises, ils sont sincères sur leurs petits défauts et savent affirmer leurs attentes ! Les motivations sont importantes et ils sont impliqués. Certains n’hésitent pas à parcourir des kilomètres pour le premier rendez-vous, comme Roland inscrit sur Meetic à 74 ans. Convaincus d’avoir moins de succès, certains n’hésitent pas à se rajeunir pour séduire davantage.

Vers un futur romantique

Combler la solitude mais pas seulement…trouver l’âme sœur pour certains, passer de bons moments ensemble pour d’autres … les aspirations restent souvent les mêmes, avec des ambitions plus modestes pour les plus timides.

Nous vivons plus longtemps, les couples sont moins endeuillés, cependant la relation s’effrite souvent au moment de la retraite selon Lucie Delias, chercheuse à la Sorbonne. Les procédures de divorce ont fortement augmenté depuis les années 2000, les hommes étant les plus demandeurs, « quitte à tout recommencer ».

Les sites de rencontre deviennent alors la solution. Le couple reste la norme et retrouver un partenaire permet de maintenir la vie sociale. Le plaisir du quotidien partagé n’est pas forcément l’idéal à atteindre, la relation amoureuse peut se créer en restant chacun chez soi. Les femmes sont d’ailleurs plus frileuses pour envisager la vie à deux, 24h/24h.

Mais pas seulement

Au-delà des rencontres amicales ou sentimentales, les sites permettent aux seniors de (re)découvrir une sexualité et Internet est un vecteur pédagogique puisque les forums sont largement investis en France par les seniors pour évoquer les questions sur la sexualité et sa pratique. Les sites de rencontre permettent alors, de mettre en lien plus facilement, ceux qui ont des aspirations purement physiques. Pour les plus romantiques, c’est un copier-coller avec la vie ordinaire, vous avez les beaux parleurs qui vous vendent du rêve, les arna-cœurs- qui cherchent à vous escroquer… La vigilance reste de mise, rompre la solitude mais pas à n’importe quel prix !

Vivre l’amour en prenant le temps

Se permettre une seconde vie sentimentale après une rupture ou un deuil demande du temps pour beaucoup de seniors. Les sites de rencontre invitent à ce cheminement sereinement, on échange, on se rencontre, on prend le temps de se découvrir. Ce processus invite chacun à envisager une nouvelle relation dans la sérénité, à pouvoir se laisser du temps ou bien dire non tout simplement, la barrière Internet permet cela.

Rédaction : Véronique J

FrenchSpanish